gt

Quels salaires pour les nouveaux métiers du digital ?

Le digital est partout ! Sur ce secteur, l’un des plus porteurs, les besoins des entreprises sont énormes. Toutes, pas seulement celles du numérique, recrutent à tour de bras… à condition d’avoir le bon profil.

 

Avec près de 60% de la population française utilisatrice d’un smartphone ou d’une tablette et 28 millions d’objets connectés d’ici 2 ans, nul ne peut ignorer la prépondérance du digital. Il recouvre la création de contenus, les réseaux sociaux, les Big Data…

De multiples aspects qui définissent l’ensemble du business des technologies liées à la sphère Internet à destination des individus, qu’ils soient salariés, consommateurs, utilisateurs. Même dans les secteurs traditionnels, la création d’une stratégie digitale appliquée à tous les niveaux et toutes les fonctions de l’entreprise domine. Pour s’adapter, les entreprises doivent recruter le bon profil. Revue de détail de 8 nouveaux métiers porteurs.

 

  1. Le Chief Digital Officer (CDO)

Il est la cheville ouvrière de la transformation digitale. Il est chargé d’animer les ressources internes de l’entreprise pour mieux y faire pénétrer le digital. Sa capacité de manager en fait un leader capable de piloter une vraie politique digitale. En France, 90% des entreprises du CAC 40 ont recruté un CDO. Et les PME ne sont pas en reste.

Ce type de profil est recherché pour sa polyvalence et son expérience car il doit être en mesure d’insuffler une nouvelle organisation de travail pour faire vivre le digital à tous les étages de l’entreprise. Il est particulièrement agile pour activer les réseaux sociaux et est en veille constante pour suivre de près les évolutions du numérique à mettre en œuvre.

Formation : Bac+5, avec un master en Big Data Gestion et/ou en multimedia et data management

Salaire annuel : 130.000 à 200.000 € pour un profil senior.

 

  1. Le Data Scientist

C’est le technicien de l’ère digitale. Il maîtrise parfaitement les multiples données entrantes appelées Big Data. Il est capable de les traiter, de les analyser, de les synthétiser et de les organiser pour qu’elles soient exploitées à des fins commerciales. Doté de compétences mathématiques et statistiques, il maîtrise les outils informatiques et connaît également les bases du marketing.

Formation : Bac+5 avec un Master Big Data ou un MBA Management Big Data et marketing

Salaire annuel : 38.000 à 50.000 €.

 

  1. Chef de produit Web mobile

Il propose le produit ou l’offre la plus adaptée à l’expérience digitale du consommateur. Il doit être capable de réaliser un site ou une application mobile, mettre à jour l’offre existante selon les avis laissés par les utilisateurs…

Il a été formé aux techniques du marketing et possède, en plus, une expertise digitale. Il est chef de projet et gère les étapes de développement jusqu’au lancement. Il supervise et coordonne les membres de son équipe, constituée de webmarketeurs, webdesigners, développeurs… En plus d’une formation en marketing, il connaît les techniques de mesure d’audience et de gestion du trafic.

Formation : Bac+5 avec école de commerce et d’ingénieur complété par une formation en webmarketing

Salaire annuel : 26.000 € pour un junior à 60.000 € pour un profil senior.

 

  1. UX Designer

L’UX Designer est l’architecte d’un site Internet. Il dessine, colorise et en conçoit la forme. Spécialiste de l’ergonomie et du design, c’est un créatif qui habille et rend un site ou une application mobile attractive. Il est particulièrement agile pour adapter l’offre selon le retour d’expérience des utilisateurs.

Il peut créer une interface sur tout support, qu’il s’agisse d’un site, d’une application, d’une borne interactive… Ce profil est encore rare dans les entreprises, mais il devrait prendre une place de plus en plus grande.

Formation : Bac+3 en écoles de design et de multimedia

Salaire annuel : 30.000 à 40.000 €

 

  1. Développeur Web

Il construit des programmes informatiques pour ses clients. Il peut aussi être chargé d’en assurer le suivi technique et la maintenance. C’est un informaticien, au minimum titulaire d’un Bac+2 comme un DUT Informatique ou une licence (Bac+3) en programmation. Il évolue vite vers le poste de chef de projet.

Pour être plus polyvalent, il peut aussi acquérir une spécialisation dans la création de programmes d’applications sur smartphone et tablette. C’est un poste très recherché, qui se situe même à la seconde place des métiers les plus sollicités sur le réseau LinkdIn.

Formation : Bac+2 (BTS ou DUT informatique)

Salaire annuel : 25.000 € pour un junior.

 

  1. Le webmaster

Il gère le site Internet. Il est en charge de son bon fonctionnement au quotidien. C’est le premier métier apparu depuis l’ère d’Internet, mais il reste toujours aussi indispensable.

Il fait de l’intégration, de la rédaction et de la modification de contenus, si bien que sa polyvalence lui impose des compétences techniques (avec une maîtrise des langages informatiques) et rédactionnelles. S’il se charge au quotidien des dysfonctionnements du site, il peut aussi être amené à en concevoir, à l’animer et à le faire évoluer.

Formation : Bac+2 comme le BTS Services informatiques aux organisations ou un DUT informatique.

Salaire annuel : 25.000 €

 

  1. Le SEO

C’est l’expert en référencement qui devient un maillon indispensable dans l’offre digitale. Il analyse les statistiques, mais son obsession est surtout d’accroître la visibilité du site et de son contenu sur les moteurs de recherche. Sa mission est de créer de la visibilité d’une entreprise sur la Toile.

Formation : Bac+4 avec un diplôme en informatique doublé d’une spécialisation en marketing.

Salaire annuel : 28.000 € pour un junior et jusqu’à 45.000 €.

 

  1. Le Trafic Manager

Complémentaire au SEO, il doit accroître non la visibilité mais la rentabilité et les ventes du site Internet. Pour cela, il organise la stratégie webmarketing, crée et gère les campagnes publicitaires. Ce métier, qui a le vent en poupe, est encore rare dans les entreprises car peu d’étudiants se spécialisent sur ce domaine. Le trafic manager doit être doté d’une compétence en informatique, mais également en webmarketing et e-commerce.

Formation : Bac + 3 à 4 avec un BTS en marketing, communication, écoles de commerce et écoles spécialisées (Sup de Web, Sup’Internet…)

Salaire : 25.000 à 35.000 €.